Toiture en ardoise

Toiture en ardoise : une couverture raffinée

Produit naturel


L’élégance des toitures en ardoise n’est plus à démontrer. Outre ses qualités esthétiques exceptionnelles, ce matériau noble et solide séduit de plus en plus, malgré un coût relativement élevé et une grande exigence en matière de pose.

Deux types d’ardoise
L’ardoise naturelle est une roche de la famille des schistes. En France, il ne reste plus qu’un seul site minier en exploitation. Sa production est donc plutôt réservée à la rénovation des bâtiments classés. Par conséquent, l’ardoise naturelle utilisée dans la construction provient essentiellement d’Espagne.

Ses caractéristiques uniques dépendent de la carrière d’origine. Sa couleur peut être noire, grise, rouge, violette ou même multicolore. Ses motifs et son degré de solidité diffèrent d’une ardoisière à l’autre. L’ardoise naturelle est imperméable, imputrescible, incombustible, insensible au froid et ne perd pas sa couleur. Par son poids qui peut atteindre 70 kg/m2, elle résiste parfaitement au vent. Sa durée de vie frôle les 150 ans.

L’ardoise synthétique


Elle est essentiellement composée de fibres minérales et de ciment. Elle est traitée pour posséder les mêmes caractéristiques que l’ardoise naturelle, en matière de solidité et d’isolation. L’ardoise synthétique est moins lourde que sa consœur et propose un choix de couleur plus large.

En revanche, elle vieillit moins bien. Elle est viable jusqu’à 70 ans, mais commence à s’abîmer à partir de 30 ans.

Pose, prix et entretien


L’ardoise est adaptée au toit pentu. Elle se fixe sur des liteaux ou des voliges à l’aide de clous, c’est la méthode la plus ancienne et la plus difficile, ou avec des crochets. La pose est longue et nécessite un excellent savoir-faire.
Le prix dépend du type d’ardoise.
- L’ardoise naturelle coûte entre 100 et 150 euros le m2, mise en place comprise.
- Pour l’ardoise synthétique, le coût devient plus abordable. Prévoyez entre 50 et 70 euros le m2, toujours pour l’achat et l'installation.
Une toiture en ardoise est très résistante et nécessite peu d’entretien. Néanmoins, quelques gestes de prévention permettront d’améliorer sa longévité.
- Remplacer les plaques abîmées ou décrochées.
- Enlever la mousse à l’aide d’une brosse ou d’un nettoyeur à haute pression, même si celle-ci n’entame en rien la santé de l’ardoise.

En résumé
L’ardoise constitue un excellent matériau pour isoler votre toiture. Le coût diffère selon qu’il s’agit d’ardoise naturelle ou synthétique. La pose très technique exige le savoir-faire des meilleurs couvreurs. Avec un entretien minimaliste, une toiture en ardoise naturelle peut durer jusqu’à 150 ans, tandis que la limite des plaques synthétiques est de 70 ans.