La maison bioclimatique

Faire le choix de la maison passive pour une autonomie énergétique

La maison autonome, un choix bioclimatique


Vous l’ignorez peut-être mais il est tout à fait possible de vivre dans une maison sans climatisation ou sans aucun chauffage central. Toutefois, pour accéder à cette catégorie de maison, il faut faire un certain nombre de choix au niveau de la construction ou de la rénovation pour réussir à mettre en place un système efficace capable de recevoir et stocker l’énergie du soleil au fil des saisons. En choisissant une maison autonome, vous faites le choix de vous diriger vers une construction avec une architecture bioclimatique qui cherche l’effet de vivre en suivant le climat et non pas de vivre en luttant contre lui.

Par exemple, durant l’hiver il est important de mettre en avant l’apport de chaleur gratuite tout en optimisant l’installation thermique pour diminuer la perte de chaleur, alors ne passez pas à côté d’une bonne isolation. A l’inverse, durant l’été il faudra faire en sorte de soigner l’installation pour réussir à diminuer efficacement l’apport calorique et le rafraichissement. Pour réussir à profiter des avantages en toute saison avec votre maison autonome, il faudra prendre le temps de bien adapter la construction et plus précisément les parois. Alors prenez le temps de bien réfléchir pour profiter de la situation géographique, de l’exposition, du climat et de l’énergie solaire.

Une maison passive avec des habitants actifs


Si vous souhaitez vous installer dans une maison autonome, il faudra faire en sorte d’optimiser l’installation et de vous impliquer en tant qu’habitant. En effet, il faut veiller à rester attentif au climat extérieur pour optimiser les performances au niveau thermique de votre logement.

Il faut par exemple prendre le temps de fermer les volets la nuit et les ouvrir la journée, il faut ouvrir les fenêtres en été durant la nuit et les fermer la journée. Il ne faut pas non plus oublier de faire une bonne gestion des portes et des espaces. Vous pouvez vous aider avec un système de ventilation comme le VMC pour garder une atmosphère agréable mais le coût n’est pas nul alors n’oubliez pas de prévoir un budget conséquent.

Comprendre quelques bases pour votre architecture bioclimatique


Si vous avez envie de vous lancer dans la construction d’une maison autonome, vous devez prendre en compte certains éléments pour avoir une construction efficace et économique. Une construction neuve vous permettra par exemple d’avoir le choix de l’orientation et la possibilité d’obtenir une isolation optimale. Nous vous avons préparé une rapide liste des éléments à prendre en compte pour la construction d’une maison autonome.

• La situation géographique est importante pour l’ensoleillement par exemple.
• L’exposition vous permettra de chauffer votre habitat comme bon vous semble durant les saisons.
• La forme de la façade a un grand rôle dans les pertes thermiques.
• La double enveloppe va venir optimiser l’isolation.
• Les parois extérieures sont primordiales pour garder la chaleur.
• Les parois intérieures vont vous aider pour la distribution de la chaleur.
• Le sol offrira une bonne isolation alors faites le bon choix.
• Le puit canadien est un complément thermique avec un ensoleillement direct.